FUSION BPATLANTIQUE/BPOUEST

« Le terme de FUSION désigne un phénomène de changement d’état de la matière, plus exactement le passage de l’état solide à l’état liquide »

L’annonce de la fusion de nos deux banques, vient juste après celle de Monsieur PÉROL faisant état d’une stratégie de réduction des couts sous le prétexte (facile) de la désaffection des agences bancaires, de la nécessité absolue de répondre au défi numérique Bla Bla Bla…mais surtout d’augmenter et de partager le versement de dividendes avec  les actionnaires !

Ne soyons pas naïfs. Le Groupe BPCE ne s’est jamais aussi bien porté.

Rappelons ici que nos clients BPATL ont été mis devant le fait accompli des agences ouvertes seulement sur rendez-vous !

Le résultat s’est traduit par une réduction des effectifs et par sa conséquence directe : la dégradation des conditions de travail.

Rappelons également l’aubaine financière du CICE pour « moderniser les agences » à moindre cout !

Quelle ironie ! CICE = Crédit d’Impôt Compétitivité et Emploi !!! (Qui est le grand perdant de ce dispositif fiscal).

 Pour la BPCE entre 2012 et 2015, le résultat net a augmenté de plus de 50% tandis que plus de 8000 emplois étaient supprimés !

Alors selon vous ? Quel est le véritable objectif de cette fusion sinon un moyen de plus de réduire nos effectifs ?

Avant de devenir liquides, soyons solides en étant prêt à unir nos forces sociales pour une union respectueuse de nos valeurs !      

A vos côtés, la CGT BP GRAND OUEST  veillera à ce que les bénéfices de cette fusion annoncée ne soient pas  qu’économiques et toujours aux profits des mêmes.

Nous saurons faire valoir nos valeurs pour plus de respect de nos conditions de travail, pour le maintien de nos effectifs et pour une politique salariale plus juste ! La CGT appelle d’ores et déjà les 2 Directions à un traitement socialement responsable de cette fusion qui sera sous le feu des projecteurs et scrutée par les observateurs.

 

cgtbpgo@gmail.com                                  AVRIL 2017

Tract CGT Avril 2017 n°1

Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *