BP GRAND OUEST QUOI D’NEUF ? Point d’actualité et dérives constatées

Tract CGT BPGO Fevrier 2018

Jeudi 15 Février : Rendez-vous à la Beaujoire à partir de 10 H !

Petit rappel pour ceux qui viennent de loin… et ils seront nombreux… il est important de rappeler certaines règles que la DG ne communique pas sur cet évènement ou l’organisation des déplacements et la réunion se déroulent sur le temps de travail.

Il est impératif de déclarer les temps supplémentaires dans le cadre de la loi Borloo afin de pouvoir les récupérer par la suite ! C’est votre droit.

La Direction nous indique que cette réunion « va couter très chère » et que son prix ne sera dévoilé que lors du prochain Comité d’Entreprise …Attendons de voir la note de frais au moment où viennent de s’ouvrir nos premières NAO BPGO et revendications salariales CGT.

Alors n’ayez aucun scrupules à déclarer vos heures … cela ne fera pas déborder le vase !

Prenez contact avec vos élus CGT BPGO pour tous renseignements sur le sujet.

Prime Commerciale :

Pourquoi une telle usine à gaz ? Pour que rien ne soit versé !
La CGT dénonce :
– la complexité d’un tel règlement,
– qu’il soit révisable en cours d’année
– que les modalités de prise en compte des absences aient été totalement revues au détriment des agences : rappel suite à la grève à la BPATL de Mars 2015 au-delà de 60 jours cumulés sur l’année dans une agence, les objectifs étaient revus … aujourd’hui il faut un arrêt de plus de deux mois consécutifs pour un salarié.
-la mise en place d’un seuil d’éligibilité sur les familles pouvant faire perdre la totalité des primes si une famille est inférieure à 50 %

Le retour de la « bâtonnite » : STOP !

La CGT dénonce l’obligation de remonter les ventes chaque jour sur des tableurs Excel à la demande de certaines Directions Régionales …
A l’heure du numérique, dont la Direction se vante souvent, il nous faut faire des remontées archaïques et chronophages …
Ce travers dangereux était pourtant acté dans le protocole de sortie de fin de grève BPATL de Mars 2015 suivie par 45 % de salariés pour un travail plus serein et plus humain.

Devons-nous recommencer avec la BPGO ?

Restons vigilant !

La fusion doit profiter à TOUS !
Nous privilégierons toujours la discussion pour défendre les intérêts de tous les salarié(e)s mais nous n’hésiterons pas à nous mobiliser si nous ne parvenons pas à nous faire entendre.
cgtbpgo@gmail.com

Anne Evennou 06 12 36 63 12
Pascal Bonhomme 06 23 78 50 64
Herve Rival 06 79 50 20 79
Jean Luc Laviec 06 06 49 34 66

 

 

 

 

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *